pleine conscience marche

Pratique hebdomadaire de pleine conscience (4)

La pleine conscience en mouvement

La marche méditative de pleine conscience comment ca marche ?

Jusqu’à présent, nous avons vu des méditations dans lequel nous étions tourner vers un élément de notre entourage (la nature, une boisson chaude, l’eau de la douche…), qui nécessitent une relative immobilité du corps. Pour cette semaine, je vous propose de pratiquer la méditation formelle en mouvement. Cela signifie que le mouvement de notre corps dans l’espace devient l’objet de notre attention.

 Se déplacer en suivant la pleine conscience signifie désenclencher le pilote automatique et prendre conscience, un instant après l’autre, des mouvements de nos actions et des sensations, pensées et émotions qui l’accompagnent. C’est une façon de rentrer dans notre corps et nous resyntoniser, dans l’expérience du mouvement. Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, la prise de conscience ne peut être exercée que lorsque nous sommes immobiles ou que nous faisons les choses très lentement. Il est possible d’intégrer la pleine conscience à n’importe quelle activité physique, même la course, et de la transformer en une occasion de pratique formelle ou informelle, selon les circonstances. 

Dans la vie de tous les jours, nous rencontrons de nombreuses occasions de bouger notre corps en pleine conscience. Chaque fois que nous marchons, par exemple. Ou quand nous faisons de la gymnastique, quand nous allons courir ou pratiquer n’importe quel autre sport. Il suffit que nous intégrions la pleine conscience dans chaque exercice ou activité motrice. Dans cet article, nous commencerons par une marche méditative. La marche est simple, efficace et ne nécessite pas d’équipement spécial. Il est possible de le faire quand vous voulez, n’importe où. La marche méditative est une occasion très précieuse de pratiquer la pleine conscience, car elle tire parti d’une expérience commune et quotidienne. 

Rarement, nous ne faisons que marcher dans la vie quotidienne. Quand nous marchons, nous nous trimballons l’esprit, qui prend le contrôle, nous absorbe de ses pensées et nous fait perdre conscience de ce que nous faisons : marcher. Pratiquer la marche méditative signifie concentrer l’attention sur l’expérience de la marche quand nous sommes en train de la faire. Cela veut dire marcher consciemment. Nous pouvons concentrer l’attention sur le pied, la jambe ou, avec plus d’expérience, sur la sensation globale du corps en mouvement, lorsque notre concentration se sera renforcée. Il est toutefois conseillé de garder le même objet d’attention pendant toute une session, plutôt que de le changer souvent. La marche méditative représente le complément idéal de la méditation basée sur la respiration consciente. Il est possible de l’utiliser comme alternative à cette dernière, ou bien de diviser la séance de méditation formelle en deux, en consacrant une partie à la respiration et une autre à la marche. Nous pouvons méditer en marchant à n’importe quelle allure et, à chaque fois, elle peut être différente. 

Choisissons néanmoins une vitesse qui nous aide à garder l’attention. Marcher plus lentement, par exemple, aide à rester conscients de chaque phase du mouvement. Pour la première fois, je vous recommande de consacrer environ 20
minutes à cet exercice. Ensuite, il est utile de pratiquer systématiquement la méditation en marchant pendant au moins 10 minutes par jour.

Instructions pour pratiquer la marche méditative

 Pour pratiquer la marche méditative formelle, il est nécessaire d’identifier un endroit relativement calme. Le moyen le plus pratique est de choisir un parcours de 5-10 mètres pour faire l’aller-retour ou en marchant en rond, sans déranger ou l’être. Si les conditions le permettent, pratiquons la méditation sans chaussures. Plaçons-nous au bout de notre parcours, fermons les yeux et laissons notre corps prendre possession et conscience de sa position. Commençons par quelques minutes de méditation en position verticale, en nous concentrant sur la respiration. Nous prenons maintenant conscience de l’espace environnant. Notons les sensations qui viennent du contact avec le sol, de l’air qui touche les parties exposées de notre corps. Lorsque nous sentons que nous sommes présents dans l’expérience de la position debout, commençons à marcher lentement, en nous concentrant exclusivement sur le mouvement des pieds ou des jambes. Prenons acte du mouvement de chaque pied lorsque nous le soulevons, le déplaçons vers l’avant et le reposons sur le sol, à chaque pas. 

Soulevons, posons, avançons. Sentons le poids du corps que nous déplaçons sur la jambe opposée au pied qui avance.
Quel que soit le point que nous choisissons comme objet de notre attention, nous devrons essayer de toujours être présent dans le mouvement, à chaque instant. Si nous décidons d’observer les sensations dans les pieds, concentrons-nous sur les pieds. Si nous décidons d’observer les sensations du corps dans son ensemble, concentrons-nous sur ces dernières pendant toute notre méditation. Continuons à marcher consciemment, un pas après l’autre. Lorsque nous arrivons à la fin du parcours, concentrons notre attention sur le mouvement que nous effectuons pour inverser le sens de la marche et commençons à revenir vers le point de départ. Marchons en étant pleinement conscients, pas à pas. Si l’esprit erre, juge, se distrait, nous focalisons de nouveau l’attention sur la sensation de marcher. Avec patience et bonté. Continuons à marcher, à faire demi-tour consciemment et à revenir en arrière, un pas après l’autre. Nous n’avons nullement l’intention d’aller quelque part. Nous devons juste être présents à chaque pas, à chaque instant, consciemment.

Je vous souhaite une excellent semaine, n’hésitez pas à me laisser des commentaires sur vos pratiques de pleine conscience. Si vous ne les avez pas encore expérimentées, allez explorer d’autres pratiques de pleine conscience que je vous propose sur ce blog. Enfin, si vous souhaitez explorer d’autres types de méditations, vous pouvez aussi écouter et vous laisser guider par mes méditations guidées qui sont basées sur des visualisations. Elles vous permettent notamment d’aller à la rencontre de vos émotions pour comprendre ce qu’elles ont à vous apprendre. Je vous partage ici le lien: 

https://www.youtube.com/channel/UCxV7e_YXxo7LfBrYBucIOkg

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *